Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Dec

Winter Tale : quatrième opus du joaillier Cartier

Publié par Rim Hajji

Noël approche à grands pas et pour le fabricant joaillier, l’heure est à la nostalgie. La maison Cartier laisse place à la magie et illumine les cœurs avec un conte hivernal. L’imaginaire est sollicité et nos yeux retrouvent l’insouciance de nos âmes d’enfants.

Pour le quatrième opus de sa saga hivernale Winter Tale, Cartier n’a pas hésité à enrôlé Bibo Bergeron, le réalisateur et dessinateur d’un film d’animation très réussi « Un Monstre à Paris » (avec Vanessa Paradis et Matthieu Chedid).

Les campagnes fantasmagoriques Winter Tale sont une hymne à Noël mettant en scène l’attachant bébé panthère, emblème de la marque. C’est avec facétie que l’on découvre la promenade féerique dans Paris du petit animal et des grooms Cartier. Sous un épais manteau de neige la maison Cartier envoie son mythique et adorable bébé panthère jouer les pères Noël entrant à pas feutrés dans un appartement haussmannien pour déposer sous le sapin d’une famille endormie, les plus beaux présents de la marque.

En compagnie des Grooms Cartier, les authentiques véhicules Unic de l’époque (véhicules de livraison des années 20), sillonnent les rues pour assurer les livraisons. Débutant Place Vendôme, clin d’œil historique à la grande époque de la Maison, la balade se termine sur une vue du tout Paris, une fois que tous les présents portant la griffe Cartier soit déposés.

Toutefois, la Maison Cartier aura bien de mal à détrôner le succès de ces anciennes sagas, notamment sa sublime campagne à mi-chemin entre le spot publicitaire et le court métrage « L’Odyssée de Cartier » réalisée par le Bruno Aveillan (également à l’origine de la publicité la Légende Shalimar de Guerlain).

En termes de publicité et d’esthétique, la Maison de luxe avait placé la barre très haute. Tous les symboles, toutes les valeurs, tous les créations, toutes les plus grandes inspirations du joaillier, étaient révélés. Néanmoins, la cohérence entre tous ces films publicitaires, évoque parfaitement les codes Cartier. La panthère à différents stades de sa vie, le rouge des boîtes à cadeaux, la présence des produits emblématiques, les différents pays inspirants la marque. En somme, un merveilleux cocktail pour dévoiler aux regardants, l’ADN de la Maison joaillière.

Cartier, dans la continuité de son ‘’Odyssée’’, nous fait rêver, vibrer, nous plonger en quelques minutes dans un univers magique et esthétique.

Winter Tale : quatrième opus du joaillier Cartier
Commenter cet article